le temps des lunettes
lifestyle

Opération de la myopie : avant l’opération

On se retrouve pour parler d’un sujet qui me tient beaucoup à cœur et qui a changé ma vie : l’opération de la myopie. J’ai entendu parler de cette opération quand j’avais 15 ans. Etant enfant, j’ai subit une opération du strabisme, et même si mes souvenirs sont flous, ce n’était pas super marrant.

le temps des lunettes

Photo : Du temps où je portais des lunettes

Je me souviens de l’hôpital où ils voulaient me forcer à ouvrir les yeux pour me mettre les gouttes (j’en avais horreur) De la consultation après, pour enlever les fils dans les yeux (berk) et au final le strabisme était toujours là…

Mais pour l’opération de la myopie c’est différent. C’est fait au laser, donc pas de fils dans les yeux!

Pour tout vous dire, je n’avais pas peur, juste de ne pas être opérable.

En 2016, je vois un post d’une bloggeuse (Serafina de Bloodisthenewblack) qui s’est faite opérer sur Paris. Je vais lire ses articles, et je me dit « et pourquoi pas moi? »

J’ai pris mon rendez vous à la clinique Lamartine, spécialisée dans la chirurgie des yeux pour ce rendez vous pré opératoire pendant les vacances d’été. Le rendez vous est totalement gratuit, il vise à voir si l’on est opérable. A l’issue du rendez vous, on vous dit quelle technique est employable, et si on est opérable, on nous remet un devis, une ordonnance. So l’on veux prendre le rendez vous tout de suite c’est ok, sinon on le fait quand on veux.

Le rendez vous c’est bien passé, les examens sont plus poussées qu’une visite chez l’ophtalmo mais ce n’est pas douloureux. Juste éblouissant et parfois difficile de garder les yeux ouverts sans qu’ils ne se ferment. On rencontre notre chirurgien à ce rendez vous, et il me dit que vu ma vision très basse je suis en limite d’être opérée. Mais pour lui, c’était faisable avec la technique du PKR (technique plus lourde que le Lazik). Il me remet le devis et me dit que certaines mutuelles prennent 50% en charge. Bon, manque de pot la mienne ne prends pas en charge. Résultat : je laisse tomber mon désir de voir clair!

La différence entre le Lazik et le PKR

Pour faire simple, le Lazik demande une découpe dans le capot de la cornée alors que le PKR non. Elle est déconseillée pour les pratiquants de sport de combat ou ceux qui prennent souvent des coups dans la figure.

Le PKR est plus ancien, et la période de récupération est plus longue. Il nécessite une semaine de repos alors qu’après une opération au Lazik, on peut reprendre le travail le lendemain.

 

Il faut savoir qu’après ces opérations on ne peut pas conduire ni prendre les transports en commun. Une personne doit donc nous accompagner pour repartir.

Connaissez-vous ces opérations? En avez-vous fait une?

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *